Pourquoi faut-il adopter un régime alimentaire avec un apport en gras équilibré ?

By | 1 octobre 2020

Vous avez adopté un régime qui exclut toute source de graisse de votre alimentation. Il faut savoir qu’il y a les mauvaises graisses, mais aussi les bonnes graisses essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme. En cas de faible apport en gras dans votre alimentation, certains problèmes de santé peuvent apparaître.

Mauvaise absorption des vitamines

Vous êtes vraisemblablement écœuré par la graisse qui s’est accumulée sur le filtre de votre groupe aspirant encastré au plafond. C’est en effet un signe que vous ne cuisinez que des aliments gras. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez les éradiquer de votre alimentation. Ce type de régime peut interférer sur l’absorption des vitamines liposolubles A, D, E et K. Parce que ces nutriments sont liposolubles, votre corps a besoin de graisses alimentaires pour pouvoir les assimiler.

Ces vitamines sont principalement stockées dans le foie et les tissus adipeux, et jouent un rôle important dans les fonctions telles que la croissance, l’immunité, la réparation cellulaire et la coagulation sanguine. Si vous ne mangez pas suffisamment de matières grasses pour apporter ces vitamines dans votre corps, elles seront excrétées et vous risquerez de souffrir d’une carence en vitamines.

Déséquilibre des nutriments

Si vous ne mangez pas suffisamment de matières grasses, vous allez consommer trop d’autres choses, à savoir des glucides et/ou des protéines. Cela affecte l’équilibre général de votre alimentation, ce qui peut entraîner des problèmes de santé.

Une alimentation riche en glucides peut stimuler l’appétit et accroître les chances que vous développiez un diabète de type 2. D’un autre côté, un régime riche en protéines sollicite les reins et le foie, et peut conduire à l’ostéoporose. Dans les deux cas, vous pouvez avoir des carences en nutriments.

La clé dans un régime faible en gras est d’équilibrer l’apport en macronutriments (lipides, glucides et protéines) pour avoir une nutrition optimale et prévenir certaines maladies.

Risque accru de développer un cancer

Des études ont permis d’établir une corrélation entre les cancers du côlon, du sein et de la prostate et un faible apport en acides gras essentiels. Les recherches ont montré qu’un apport élevé en oméga-3 ralentit également la croissance des tumeurs de la prostate et des cellules cancéreuses. Si votre alimentation manque de graisses saines, vous pourriez augmenter votre risque de développer un cancer.

Dépression

Une alimentation trop pauvre en graisses, en particulier en acides gras essentiels, que votre corps ne peut obtenir que par les aliments, peut nuire à votre santé mentale. Les oméga-3 et les oméga-6 jouent un rôle dans l’humeur et le comportement. Ils stimulent la production de certaines hormones et autres neurotransmetteurs dans le cerveau.

Il y a en effet un lien entre un apport faible et anormal en acides gras essentiels et des symptômes dépressifs. De plus, parce que les acides gras aident à isoler les cellules nerveuses du cerveau, elles permettent donc à ces dernières de mieux communiquer entre elles. Les personnes qui ont une carence en oméga-3 peuvent souffrir du trouble bipolaire, de schizophrénie, du trouble de l’alimentation et du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.