Tout sur les compléments alimentaires pour devenir mince

By | 31 octobre 2016

Savez-vous qu’il est possible de mincir en associant votre régime à des complémentaires alimentaires ? Découvrez cet article pour en savoir plus sur les compléments alimentaires amincissants.

Les différents types de compléments alimentaires amaigrissants

Il existe quatre catégories de complément alimentaire minceur : les coupe-faim, les produits drainants, les brûleurs de graisses  ainsi que les capteurs de graisses et de sucres. Chaque produit minceur a des objectifs spécifiques. 

Si vous avez besoin de limiter votre envie de manger, vous pouvez prendre un coupe-faim gélifié. Ce dernier crée une sensation de satiété mécanique et vous amène à diminuer la quantité de nourriture à consommer. Le coupe-faim évite aussi les grignotages au cours de la journée. 

Les produits drainants sont utilisés pour éliminer les toxines lors d’une cure détox et pour lutter contre la rétention d’eau. Comme leur nom l’indique, ils vous permettent de drainer votre organisme et d’éliminer les graisses au moyen de tisanes à base de plantes comme l’artichaut ou le thé détox.

Les brûleurs de graisse sont efficaces pour faire fondre le tissu adipeux et pour supprimer les excès de lipides dans le corps. Ils se présentent sous la forme de café vert, de thé vert, de poivre ou de réglisse.

Enfin, les capteurs de graisses et de sucres conviennent à ceux qui veulent supprimer les surplus (de graisses ou de sucres) au sein de son alimentation.

Précautions d’emploi 

Un complément alimentaire naturel est à prendre en complément d’un régime équilibré. En plus de manger sainement, il convient aussi de faire du sport. 

Il est également conseillé de vérifier votre indice de masse corporelle (IMC). Ce dernier vous permet de déterminer le nombre de kilos à perdre. A titre indicatif, si vous avez un IMC inférieur à 18, vous êtes dans un état de maigreur extrême, et, vous n’avez donc pas besoin de prendre des compléments alimentaires. 

En cas de doute, pensez toujours à vous informer auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

(Visited 102 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire