Author Archives: reg10me

Régime D.A.S.H: vous connaissez ?

Pourquoi le régime D.A.S.H. pourrait être l’un des plus appropriés pour perdre du poids après un accouchement

Le régime DASH est un régime alimentaire conseillé aux patients souffrant d’hypertension, mais ses recommandations permettent de perdre du poids, en particulier pour ceux qui ont eu de mauvaises habitudes alimentaires

Le régime D.A.S.H. vous aide à perdre du poids car il élimine les mauvaises habitudes alimentaires

Facile à suivre, nutritif, sûr, efficace pour la perte de poids et conseillé en cas de diabète et de problèmes cardiovasculaires. Ce sont les critères utilisés dans le classement des meilleurs régimes alimentaires publiés chaque année par le magazine américain “US News & World””. Ces dernières années, le régime DASH était en tête du classement de 2013 à 2018, bien qu’au cours des deux dernières années, 2019 et 2020, le régime DASH ait été détrôné par le régime méditerranéen.

L’une des clés qui font que les experts ont qualifié le régime DASH d’option saine et efficace est qu’en plus de réduire l’hypertension, leurs recommandations alimentaires contribuent à la réduction du poids. Sa création remonte aux années 1990, lorsque l’Institut national de la santé des États-Unis a conçu le régime pour réguler l’hypertension par l’alimentation.

Son acronyme, DASH, signifie “Dietary Approaches to Stop Hypertension”: méthodes diététiques pour stopper l’hypertension

Mais quelle est exactement la formule du régime D.A.S.H ?

Le régime DASH est basé sur la réduction du sodium alimentaire à moins de 2,3 grammes par jour (équivalent à 5,8 grammes de sel) dans le régime DASH “normal” et à 1,5 gramme par jour (équivalent à 3,8 grammes de sel) dans la variante DASH “pauvre en sodium”. En même temps, le régime DASH augmente la teneur en potassium, calcium et magnésium, qui sont les minéraux pouvant contribuer à améliorer l’hypertension. Le régime DASH met donc l’accent sur les aliments riches en calcium, potassium, magnésium et fibres, qui, lorsqu’ils sont combinés, contribuent à abaisser la pression artérielle.

Pourquoi il vous aide à perdre du poids

En tant que modèle d’alimentation saine, il permet non seulement de contrôler l’hypertension, mais peut également aider les personnes à perdre du poids, en particulier celles qui ont de mauvaises habitudes alimentaires depuis des années. La modification du régime DASH amène ces personnes à réduire leur apport calorique total, et c’est ce qui les aide en fin de compte à perdre du poids. La perte de poids se fait à chaque fois qu’une restriction calorique est effectuée. Mais le défi pour la rendre saine est de le faire de manière équilibrée et durable sur le long terme, et ces deux questions peuvent être résolues en suivant le régime DASH.

Bien qu’il soit destiné aux patients souffrant d’hypertension, ce régime alimentaire peut être appliqué à toute personne ne souffrant pas de pathologies ou à celles qui présentent des pathologies métaboliques telles que le diabète ou la dyslipémie.

Quels sont les aliments consommés dans le cadre du régime D.A.S.H

Voici quelques-unes des recommandations alimentaires du régime DASH pour atteindre les objectifs qu’il fixe

– Réduire (ou éliminer) les produits ultra-traités et pré-cuits.

– Donner la priorité à la consommation de légumes et de fruits. Il est conseillé de consommer un minimum de trois fruits par jour (entrer les morceaux).

– Contrôlez et réduisez le sel pour la cuisson afin qu’il ne dépasse pas trois grammes par jour (une cuillère à café rase). Les assaisonnements tels que les épices, les herbes aromatiques, le vinaigre, le citron, l’ail ou l’oignon peuvent être utilisés pour donner du goût aux aliments. Les cubes ou comprimés de bouillon de viande ou de poisson ne doivent pas être utilisés avec les repas.

– Consommez 2 à 3 produits laitiers par jour qui doivent être écrémés.

– Choisissez des céréales complètes et si vous mangez du pain, il doit être complet et sans sel.

– Incluez une petite quantité de noix.

– Mangez de la viande maigre, de préférence de la volaille, et limitez la consommation de viande rouge à une ou deux fois par semaine.

– Mangez fréquemment du poisson (frais ou congelé). Si vous mangez du poisson en conserve pour vos salades ou autres plats, utilisez de préférence des conserves naturelles (0% de sel).

– Évitez la consommation de boissons gazeuses et de stimulants.

En outre, les techniques de cuisson à utiliser sont celles qui fournissent moins de matière grasse, c’est-à-dire grillées, rôties, à la vapeur, au four, au micro-ondes ou en papillote. Ils ne doivent pas être cuits, frits, panés ou enrobés de pâte à frire.

L’hydratation est également essentielle dans le régime DASH, il est donc conseillé de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour (y compris les infusions et les bouillons).

Pourquoi est-il intéressant de se tourner vers les cosmétiques bio ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous interroger sur les aliments que nous ingérons, et pourtant, ils ne sont pas les seuls produits qui peuvent être nocifs pour notre corps. Les cosmétiques sont également, parfois, remplis de substances qui ne sont pas forcément utiles pour l’organisme, voire même qui sont nocives. Prendre soin de son corps ne passe pas que par l’alimentation, et en commençant à acheter des cosmétiques bio, vous participerez à la préservation de l’environnement.

Un cosmétique bio, qu’est ce que c’est ?

En ce qui concerne l’agriculture bio, beaucoup parlent d’effet de mode, alors qu’il s’agit tout simplement d’une prise de conscience collective. Les industriels sont nombreux à utiliser des ingrédients synthétiques dans le but, bien souvent, de faire des économies. En ce qui concerne les ingrédients naturels qui sont utilisés, ils sont cultivés à l’aide de produits chimiques qui peuvent par la suite se révéler être des perturbateurs endocriniens. On les retrouve dans les gels douche, les crèmes pour le visage et bien d’autres produits.

Les cosmétiques bio vont être fabriqués à partir d’ingrédients naturels cultivés dans le respect de la nature et de son cycle. Cela signifie que le rendement des cultures bio n’est pas l’objectif principal des cultivateurs, qui vont privilégier la qualité à la quantité. Ainsi, les produits que vous appliquerez sur votre peau seront naturels et non dangereux pour votre santé.

Des ingrédients qu’il convient d’analyser

Vous vous en doutez, ce n’est pas parce qu’un produit est bio qu’il est parfait. En effet, selon le label qui se trouve sur votre produit, il ne devra pas répondre aux mêmes normes sanitaires. Concrètement, un produit cosmétique bio de France n’aura pas à respecter les mêmes règles qu’un produit cosmétique bio du Mexique.

À chaque fois que vous achetez un produit bio, prenez le temps d’analyser la composition de votre soin cosmétique afin de ne pas participer indirectement à la destruction de l’environnement. Certains ingrédients, bio ou pas, demeurent néfastes pour la santé, ou ne serait-ce qu’inutiles pour l’organisme.

Si un produit bio vous surprend par sa texture ou son odeur, c’est parce que les arômes artificiels sont la plupart du temps bannis, ainsi que les agents qui ne servent qu’à rendre l’utilisation du produit plus ludique. Ainsi, un gel nettoyant pour le visage bio ne moussera pas comme le ferait un produit traditionnel, en raison de sa composition.

De nombreuses manières de se procurer des cosmétiques bio

Il est bien plus simple à l’heure actuelle de se procurer des produits bio qu’il y a une dizaine d’années. En effet, les boutiques sont nombreuses à émerger afin de répondre à la demande de clients désireux de changer leur mode de consommation. En plus de cela, il existe de nombreuses boutiques sur le net, comme Stylbio, qui proposent une large gamme de produits à des prix variés. Utiliser des produits bio est une démarche choisie par de plus en plus de personnes, ce qui fait qu’aujourd’hui, le choix de cosmétiques est très large, allant du maquillage aux divers soins pour le corps.

Tout savoir sur le régime à points

Les régimes alimentaires sont-ils remboursés ?

remboursement regimesUne allergie ou une maladie comme le surpoids, l’obésité, l’anorexie, la boulimie, le diabète, le cholestérol ou des maladies cardiovasculaires peuvent engendrer le suivi d’un régime particulier en évitant certaines substances source des symptômes. Et plus l’âge avance, plus l’organisme devient de plus en plus susceptible. Un médecin prescrira donc au patient un régime alimentaire et diététique en parfaite adéquation à son état de santé. Mais les régimes sont-ils parmi les postes de dépenses des remboursements ? Si oui, quelle est la part de la sécurité sociale ? Et qu’en est-il de la mutuelle ?

Choisir le professionnel à consulter

Lorsque vous avez besoin de modifier votre nutrition pour améliorer votre état de santé, vous pourriez consulter soit un nutritionniste, qui n’est autre qu’un médecin généraliste ayant des spécialités en nutrition et aux troubles sur le comportement alimentaire, soit un diététicien, diplômé d’un BTS Diététique ou d’un DUT génie biologique option diététique. Ce dernier est aujourd’hui considéré comme un professionnel de santé à part entière et est également apte à prescrire les régimes et des programmes alimentaires personnalisés selon chaque cas des patients pour améliorer leur état de santé.

Un remboursement qui dépend du professionnel consulté

En effet, la prise en charge d’un régime va dépendre du professionnel que vous avez consulté. S’il s’agit d’un nutritionniste, considéré comme une consultation de généraliste ou de spécialiste, alors vous pourriez bénéficier d’un remboursement par l’assurance maladie qui fonctionnera comme une consultation classique. La consultation chez un nutritionniste est donc remboursée par la sécurité sociale sur la base du tarif de convention notamment 70% de 23€. Pour une consultation hors parcours de soins coordonné, ce remboursement est moins important. Les frais médicaux y compris le régime après la consultation baissent à 30% si vous le consultez en dehors du parcours de soins.

Dans le cas où vous avez décidé de vous rendre chez un diététicien pour obtenir un régime alimentaire adapté à vos besoins, la sécurité sociale ne rembourse pas la consultation. Cependant, vous pourriez compter sur certaines mutuelles qui prennent en charge le remboursement de la consultation diététique pour la mise en place d’un régime.

Que remboursent les mutuelles ?

À la base, une mutuelle est surtout indispensable pour compenser les restes à charge que la sécurité sociale ne prend pas en charge. Dans le cas d’un régime, une consultation de professionnel est avant tout nécessaire. Concernant cette consultation, la mutuelle peut rembourser partiellement ou intégralement ces dépassements. La couverture d’une mutuelle est d’au moins 30% sur les restes à votre charge chez un nutritionniste. Mais cela dépend de votre contrat. Une consultation chez un diététicien, que la sécurité ne rembourse pas peut très bien être remboursé par votre mutuelle avec un contrat haut de gamme. Pour bénéficier d’une couverture optimale, bien choisir votre mutuelle sera de mise car les formules peuvent varier. Raison pour laquelle passer par un comparateur de mutuelle pour trouver une formule adaptée est essentiel pour faire correspondre votre contrat à vos besoins. Un professionnel en courtage pourra également vous aider.

Tout savoir sur le régime à points

Recette pour aider à maigrir : la soupe aux choux !

Régime10.fr lance une nouvelle catégorie de recette saine et équilibrée. Pour notre grande première, nous vous proposons la recette de la soupe aux choux, très en vogue en ce moment. Beaucoup de sites mettent en avant cette soupe qui permet de perdre 3 à 7 kilos en 2 semaines.

Mais ATTENTION : Ce type de régime, comme tout régime restrictif peut être dangereux pour votre santé et entrainer des effets secondaires : grande fatigue, baisse de la tension artérielle, troubles cardio-vasculaires…etc.

Alors dégustez votre soupe mais faites bien attention de manger équilibré. Cette seule soupe ne suffira pas a

Un gros chou (Riche en fibres, vitamine C et potassium
3 oignons émincés (Potassium, protéines et fibres)
Tomates pelées: 1 à 2 boites ou les pelées vous-même ! J (Vitamines A & C, potassium)
Poivrons verts: 1 selon les gouts (vitamines A & C et potassium)
Carottes: 2 épluchées et émincées (Riche en fibres, vitamine A et bêta carotène)
Une branche de céleri (Riche en fibres et potassium)
2 bouillons de légumes
Découpez tous vos légumes et laissez les bouillir dans une grande casserole pendant au moins 10 minutes. Ensuite rajouter une touche de sel et poivre.

Bon appétit!

recette soupe choux regime10.fr