Régime dissocié: étapes par étapes

Après de nombreuses recherches, on a enfin trouvé la méthode infaillible où il n’y a pas besoin de peser minutieusement chaque calorie que nous consommons en même temps que nous nous débarrassons de ces millimètres de plus.

Il s’agit d’un régime avec une base rationnelle mais qui, malheureusement, manque de fondement et d’acceptation scientifique alors il faut bien faire attention si on entreprend de perdre du poids en le pratiquant. Il n’est pas nécessaire d’exagérer le régime pour avoir de meilleurs résultats car cela termine toujours par être nuisible pour la santé. En comprenant cela, nous pourrons commencer le régime dissocié. Pour cela, nous allons voir quelles sont ses exigences ou les conditions préalables.

régime dissocié aliments suivre

De quoi s’agit-il et quel est le tableau d’aliments du régime dissocié?

Il s’agit simplement de mettre ensemble le plaisir de manger et de maigrir . Malheureusement, ces deux activités à la fois ont toujours une contrepartie. Dans ce cas, dans le régime dissocié, il faut bien faire attention aux aliment que nous mangeons, puisqu’il faut les classer par catégories et manger les aliments qui appartiennent à la même catégorie dans un même repas.

Pour éviter des erreurs de notre part, un tableau d’aliments du régime dissocié a été élaboré où sont spécifiés, d’une part, les aliments qui sont permis dans le régime, et d’autre part, la catégorie à laquelle ils appartiennent.

Dans le tableau suivant, il existe 5 grand types d’aliments et, dans chacun d’eux, on peut observer les produits adaptés à la réalisation de ce régime.

  1. Hydrates de carbone: riz, maïs, farine, pâtes, légumes secs, pois chiche, fèves, lentilles, haricots blancs et soja.
  2. Fruits: oranges, mandarines, citrons, kiwi, ananas, mûres, raisins, pastèque, bananes, fraises et pommes.
  3. Graisses: huile d’olive et/ou huile de tournesol, noisettes, noix, chocolat, raisins secs et des dattes.
  4. Protéines: Viandes, poissons, crustacés, produits laitiers, fromage et oeufs.
  5. Légumes: Salades vertes, épinards, chou-fleur, courgette, poivrons, asperges, carottes, concombre, oignons, blettes, poireau et céleri.

D’après les exigences de ce régime, il est formellement interdit de mélanger différents groupes d’aliments dans un même repas. Pour cela, il ne faudra jamais mélanger:

  1. Protéines avec des hydrates de carbone
  2. Protéines avec des graisses
  3. Différents types d’hydrates de carbone
  4. Mélanger différents types de fruits comme dans le cas des citriques (oranges) avec les fruits au goût doux (raisins).

En plus de ces 4 directives, il existe d’autre exigences qui se réfèrent aux 5 groupes d’aliments cités antérieurement.

  1. Nous mangerons seulement des fruits au petit-déjeuner et en milieu de matinée.
  2. Certaines graisses comme les fruits secs (noix, dattes, raisins secs) pourront être consommer en milieu de matinée comme à l’heure du goûter. En aucun cas, comme un accompagnement des fruits.
  3. Toujours manger des hydrates de carbone en milieu de matinée ou au déjeuner. Jamais au dîner.
  4. Les protéines seront toujours réservées pour le dîner.

Une fois, la mise au point faite sur les aliments permis et établi le fonctionnement, voyons quel est le menu proposé par le régime dissocié.

Au menu du régime dissocié

Avant de commencer, les médecins répètent souvent qu’il faut suivre strictement le régime et respecter les 5 repas par jour. Ce n’est pas en mangeant plusieurs fois par jour que l’on va grossir. Au contraire, dès que l’on mange, nous déclenchons le processus de digestion dans notre organisme, de façon involontaire, nous brûlons des calories et nous pouvons même maigrir.

Une fois que le concept est compris, nous vous présentons les 5 repas que le régime dissocié propose pour obtenir des résultats satisfaisants.

  • Petit-déjeuner: café ou infusion, thé avec édulcorant et avec deux tranches de pain.
  • Goûter (matin): fruits secs.
  • Déjeuner: Soit une salade avec oignons et carottes, soit une salade de pâte avec des légumes.
  • Goûter (après-midi): fruits
  • Dîner: Deux plats au choix: le premier sera toujours une soupe ou une purée de légumes. En deuxième option, soit de la viande, poisson ou oeufs. Nous éviterons les fritures et nous utiliserons plutôt la poêle ou la casserole afin de bouillir les aliments.

Voilà, le régime dissocié bien expliqué, cela permet de connaître une façon de manger bien structurée ainsi que ses pour et ses contre. Il faut prendre en compte tous les facteurs, positifs comme négatifs, pour prendre la décision de suivre un régime de la façon la plus objective.

Comme on peut le constater, il ne s’agit pas d’un régime très dur, puisque l’on peut quasiment tout manger. Quand aux boissons sucrées, elles sont strictement interdites tout autant que l’alcool. Un autre point positif est que l’on peut manger autant que nous le désirons, lorsque l’on parle de quantité. Néanmoins, il existe toujours des exceptions. Étant donné qu’aucune quantité n’est stipulée pour les protéines, fruits, légumes, graisses et hydrates de carbone que l’on consomme, nous pouvons provoquer un léger désordre nutritionnel. Pour cela, il faudra toujours combiner la consommation d’hydrates de carbone avec les protéines, légumes et fruits. Donc, il ne faut pas s’aventurer et consacrer chaque jour de la semaine à un seul groupe d’aliments.

Pour cette même raison, il est déconseillé de suivre ce régime pendant une période de temps prolongé sans l’avis et la surveillance d’un médecin.

Pour cela, nous conseillons de ne pas faire ce régime plus de 30 jours suivis et toujours sous l’avis et la surveillance d’un médecin nutritioniste, spécialiste en diététique.

En outre, si nous suivons correctement le régime et nous arrêtons de faire du sport de façon modérée comme des balades, il se peut que nous perdions ces 3-4 kilos de plus en seulement 7 jours. Mais nous connaissons les risques qu’implique la perte de poids en un temps record.

Revenir à notre alimentation déséquilibrée habituelle nous fera reprendre notre poids d’origine. Il faudra donc combiner l’exercice physique avec l’exercice nutritionnel, manger plus sain, en laissant de côté, l’alcool, les fritures et les produits gras comme les pâtisserie, la charcuterie, les fromages, etc.

Et si ce régime ne vous convient pas, nous avons d’autres pratiques alimentaires pour maigrir exposées ci-après :

  • Régime Dukan
  • Régime Méditerranéen
  • Régime des artichauts
  • Le régime des points
  • Régime de l’ananas
  • Régime Alcaline
  • Régime Mous
  • Régime Atkins
  • Régime Scardale
  • Régime Perricone

Pour en savoir plus sur le régime alimentaire dissocié, visitez la page wikipédia ici ou la page officielle du créateur de cette pratique alimentaire, le Docteur Montignac (site)